EN CE MOMENT
Site Education Prioritaire

TA’TOU, my urban area

Fort du prix d’excellence du concours de la semaine des langues en 2017, TA’TOU, my urban area devient un projet pédagogique qui tient toutes ses promesses en 2018 !

Dans le cadre de la stratégie Langues vivantes initiée en janvier 2016, le Ministère avait lancé la deuxième édition nationale de la semaine des langues vivantes du 15 au 20 mai 2017, autour de la thématique « Osons les langues ! ». Au niveau académique, ce concours avait récompensé le collège Justin CATAYÉE et l’avait désigné lauréat lors d’une cérémonie, en présence de Mme Laurence LEMKI, IA-IPR langue vivante étrangère anglais. Le projet, un jeu de Monopoly sur l’aire urbaine de Cayenne et son patrimoine en anglais, mené en interdisciplinarité (langues vivantes étrangères anglais, histoire-géographie et mathématiques), avait impliqué quatre classes de 3ème.

En 2018, M. Bossé, a rendu ce projet pérenne grâce à ses collègues mais aussi grâce aux autres établissements qui se sont associés au projet, les collèges Sainte-Thérèse et Antoine Sylvère-Felix de Soula, les lycées Félix Éboué et Melkior-Garré. Le support cette année a légèrement évolué grâce à l’apparition de nouvelles cartes de jeu imaginées par les élèves, la disparition de certaines cases encore sur l’initiative créative des élèves, et surtout l’arrivée d’un nouveau fait de jeu : la case Tatou faisant ainsi référence à cet animal local fort de symboles. Cependant, les grandes nouveautés sur le plan pédagogique, cette année, sont :

  • Des sorties sur des sites archéologiques rendues possible grâce à l’association Amaïra et sa directrice Mme Cazelles ; ce qui a permis d’apporter des éléments concrets au travail mené en classe.
  • L’implication de l’enseignante de technologie du collège Sainte-Thérèse, Mme Bartelet, qui a fabriqué avec ses élèves le prototype du nouveau plateau de jeu prévu pour la rentrée 2018.
  • Un plateau ingénieux qui regroupe plusieurs caractères assez techniques tels que la réalisation du plateau à base de carton plume, l’élaboration d’un mécanisme de roulement imaginé par les élèves eux même, des cartes de jeu et des pions en forme de tatou à l’aide d’une imprimante 3D.

Les anciens élèves du collège classé en REP+ qui ont intégré les classes européennes et internationales des lycées participants ont pu, cette année, accueillir une nouvelle promotion de jeunes joueurs !


©2018 Académie de la Guyane - Tous droits réservés | Mentions légales